Mise en pause de Sylphe Rouge

Mise en pause de Sylphe Rouge

Je relaie l’annonce faite par Sylphe Rouge, la maison d’édition du Page de l’Aurore :

Bonjour à toutes et à tous,
Aujourd’hui une annonce un peu triste mais néanmoins nécessaire : nous mettons la production du Sylphe Rouge en pause.
La crise se prolonge, et l’absence d’événements pour faire connaître et vivre la maison nous immobilise complètement. C’est pourquoi, jusqu’à ce que nous puissions reprendre une activité normale, nous :
-Ne publierons pas de nouveaux livres ;
-N’accepterons plus de manuscrits.
Ce n’est pas une décision facile, mais elle nous permettra au moins de nous reposer un peu, et de préparer notre retour en beauté quand la situation s’éclaircira à nouveau pour nous !
Bien entendu, nos livres déjà publiés resteront disponibles à la vente, donc si vous souhaitez nous soutenir et soutenir nos auteurs, n’hésitez pas à aller voir notre catalogue (https://sylpherouge.fr/boutique/) et à parler de nous autour de vous. En cette période où nous ne pouvons plus passer par les points de vente traditionnels, le bouche à oreille compte plus que jamais pour les petites maisons d’édition.
Nous espérons que vous allez bien, malgré les contraintes et la fatigue d’une pénible année de crise, et nous vous disons à bientôt dans un avenir meilleur. Longue vie au Sylphe Rouge !

https://www.facebook.com/editionssylpherouge/posts/775084276459456

Cette annonce (dont j’étais informée depuis quelques semaines, je vous rassure) signifie que je chercherai un autre éditeur pour publier mon roman steampunk en deux tomes, Météorites.

Je remercie toutes les personnes qui m’ont déjà envoyé des messages de soutien et qui attendent avec impatience ma prochaine publication ♥ Ça me fait chaud au cœur !


Pour patienter, je vous invite à découvrir Le Premier Jour, une nouvelle d’anticipation que j’ai rédigée dans le cadre d’un concours de nouvelles et qui imagine Paris en 2070.

2 commentaires

  • Jennifer

    Aaaah on peut lire ta nouvelle ! J’en viens. J’adore. J’étais tellement contente pour Childebert à la fin ! Et j’ai adoré toute ta structure et ce Paris futur, tu as vraiment bien réussi à lui donner tout ce côté solarpunk, bravo ! Un régal ^^

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :