Les lieux du "Page de l'Aurore"

Les lieux du « Page de l’Aurore »

À quoi ressemblent le Royaume d’Or et Torraure ? Après vous avoir présenté mes personnages, j’aimerais vous partager l’idée que je me fais des lieux décrits dans Le Page de l’Aurore.


J’ai présenté ces illustrations sur mon compte Instagram au cours des dernières semaines. Pour me suivre, c’est par ici : @astrid.sterin.romanciere !


« La baie d’Everlon s’étend sur des dizaines de lieues. Plus loin au sud se trouve la frontière du pays de Doniande. Et si vous traversiez la mer, vous atteindriez Torraure et Kéronav. »

Le Page de l’Aurore
carte des royaumes désunis

Commençons par la carte des Royaumes-Désunis. L’histoire démarre au Royaume d’Or. Si Doniande est un allié, Kéronav est un adversaire coriace et Torraure se fait de plus en plus menaçant.

Pour plus d’informations sur chacun des royaumes, retrouvez la présentation détaillée de l’univers.


« À son sommet, une arche ornée de guirlandes et de fleurs de marbre encadrait un fastueux portail doré »

Explorons ensuite le Royaume d’Or et sa capitale, Everlon. Le palais où réside le Roi d’Or est fortement inspiré du Petit Palais, à Paris, avec son magnifique portail de marbre et d’or. A l’exception des réverbères, évidemment 😉 



« Le théâtre flambant neuf se voyait de loin »

Au cours du chapitre 5, notre petit héros Cœur a l’occasion d’aller assister à une pièce sulfureuse au théâtre de l’Impertinente Comédie. Pour m’inspirer, je suis allée du côté de Londres et du théâtre du Globe de Shakespeare. Un théâtre rond, bleu et jaune à l’extérieur, avec une scène centrale.


« Le pays de Torraure est en majeure partie une terre inhospitalière. »

Torraure est-il, à l’image du Mordor de Tolkien, le lieu caricatural où s’est établi l’Empire du mal ? Les choses ne sont pas si simple… Contrairement à ce qu’enseignant les précepteurs du Royaume d’Or, Torraure n’est pas le pays morne, brutal et inculte qu’ils s’imaginent. Mais sous le terrible règne de la Sorcière de Fer, la vie n’est pas rose pour autant.


« Juché sur Cendron, il put apercevoir les grosses tours qui flanquaient chaque angle d’un mur de pierre cernant plusieurs bâtiments »

Poursuivons notre découverte de Torraure avec le palais de la Sorcière de Fer. Il est inspiré du quartier du Châtelet et du Palais de la Cité, à Paris. Lors d’une visite de la Sainte-Chapelle, j’avais découvert une magnifique reconstitution en 3D de ce palais et j’avais tout de suite voulu l’intégrer dans une histoire.Dans cette reconstitution, on découvre notamment que le Palais de la Cité abrite des jardins (enfin surtout des potagers), comme ceux que peint Suliya 😉


« Fermées de vitraux translucides, de larges fenêtres en ogive répandaient une lumière abondante. »

Le Palais de Mir-Ambâd
Source non identifiée 🙁

Si on s’intéresse à l’intérieur du palais de Torraure, l’atmosphère s’inspire davantage de celle d’une abbaye gothique, avec de grandes ouvertures dans la pierre taillée. J’ai pensé en particulier à l’abbaye de Lacock, en Angleterre, où ont été tournées certaines scènes de Harry Potter à Poudlard. On est en tout cas bien loin des dorures et des tapis de velours du Royaume d’Or. 


« Devant lui s’étendait un large pont blanc de neige, bordé d’arbres aux branches couvertes de givre. »

Source non identifiée 🙁

Cette visite guidée s’achève avec le château de Velother, perché en pleine montagne. C’est là que résident Dame Ylone et ses filles, et c’est aussi là que Cœur a passé son enfance. Il y fait froid (sauf peut-être dans le jardin d’hiver) mais les princesses d’Onati maîtrisent admirablement l’art du hygge.


Cette présentation vous a plu ? N’hésitez pas à vous abonner à ma newsletter (cliquez ici) ou à me suivre sur les réseaux sociaux (Instagram, Twitter, Facebook) pour mieux connaître l’univers de mes romans 🙂 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :